Partenaires fondateurs

logo - UMONS

Le projet « FabLab Mons » est né au sein de l’Université de Mons (UMONS) et plus spécifiquement au sein de l’Institut NUMEDIART qui voulait :

  • Créer un FabLab et l’intégrer dans ses « ateliers Créactifs » ;
  • Associer au projet des partenaires locaux

Les objectifs de l’UMONS sont de :

  • S’impliquer dans cette nouvelle dynamique mondiale ;
  • Stimuler la créativité de ses étudiants ; les amener à apprendre par le faire; les impliquer dans des expériences collaboratives ;
  • Collaborer avec des acteurs impliqués dans le développement territorial et participer ainsi au rayonnement de l’université ;
  • Rendre ses filières scientifiques plus attractives.

Pour l’UMONS, le « FabLab Mons » concerne plus particulièrement les services d’Electronique et Microélectronique, d’Informatique, de Génie Mécanique, de Mécanique Rationnelle, de Théorie des Circuits et Traitement du Signal, et de Génie Architectural et Urbain de la Faculté Polytechnique de Mons, ainsi que les services d’Art et Techniques de représentation et de Conception architecturale de la Faculté d’Architecture et Urbanisme.

logo - Maison du design

Active sur le territoire hennuyer depuis 2005, la Maison du Design (le département « design » de l’asbl Progress) accompagne les (futurs) professionnels des secteurs du design à la création et au développement de leur activité. Nos missions d’accompagnement et de professionnalisation des designers s’adaptent aux nouvelles réalités de développement et de production de biens et de services, dont font notamment parties les techniques de prototypage rapide.

Il était donc logique pour la Maison du Design de s’inscrire en tant que partenaire fondateur du FabLab Mons et de participer à cette dynamique de mutualisation des ressources, en collaboration avec l’ensemble des partenaires. Le partage des équipements et des connaissances permettra aux designers de renforcer et développer leurs compétences sur des enjeux tels que le prototypage rapide, l’open design, les circuits courts, l’auto-production,…, de mieux appréhender leur rôle de designer dans notre société, d’aider à doper la compétitivité de nos entreprises et bien plus encore !

logo - ARTS²

Depuis près de 3 ans, la section d’Arts numériques, au sein de l’école supérieure des Arts de Mons : ARTS², expérimente des projets sur une imprimante 3D. Depuis plus longtemps, des échanges, rencontres, collaborations ont régulièrement lieu avec l’UMONS et Numédiart, la HEH et d’autres écoles ou sections de la région. Il semblait donc tout à fait logique de prendre part de manière active à ce grand projet d’un Fablab Montois et d’y inscrire l’ensemble de l’école, des domaines et des sections.

La création d’un Fablab rendra possible :

  • La réalisation technique de prototypes, objets, design, œuvres d’art interactives ou non… de la maquette à l’objet finalisé,
  • L’apprentissage par des étudiant(e)s en art des technologies contemporaines de fabrication,
  • La possibilité de développement de projets entre étudiant(e)s en art et étudiant(e)s en science
  • Et bien d’autres occasions qu’il reste à imaginer !

logo - HEH

La Haute Ecole en Hainaut, et plus particulièrement TEKNIKA, la section Techniques graphiques de la HEH, propose depuis 2001 une formation d’infographie technique organisée sous la forme d’un bachelier professionnalisant.
Dans le cadre de ce cursus de 3 ans, les étudiants abordent des technologies de modélisation complexes, et sont ainsi confrontés aux problématiques de création d’objets 3D via l’outil informatique.

Evoluant dans un milieu technique lié aux formations de Master en Sciences de l’Ingénieur Industriel, TEKNIKA, la section Techniques graphiques de la HEH souhaite transgresser l’environnement virtuel informatique en proposant aux étudiants d’industrialiser et de produire par prototypage leurs créations.

C’est pourquoi leur intérêt est de participer activement au projet de mutualisation des ressources de fabrication assistée par ordinateur. Cette initiative sera l’occasion de proposer un accès plus aisé aux techniques et outils numériques et aussi une belle opportunité de collaboration entre les différentes institutions associées au projet FabLab.

logo - Transcultures

Transcultures, centre interdisciplinaire des cultures numériques et sonores s’inscrit dans une démarche de transversalité, en portant des projets artistiques ayant une dimension transdisciplinaire mais en proposant également une réflexion sur les liens entre arts/technologies et sociétés.

La création d’un Fablab s’appuyant sur la mutualisation des compétences des acteurs sur la région est l’opportunité pour Transcultures de créer des connexions toujours plus fortes avec la recherche et l’ingénierie et de participer au décloisonnement des pratiques numériques. De surcroît, plusieurs artistes soutenus par Transcultures ont déjà recours aux outils proposés par le Fablab montois que sont la fraiseuse numérique, l’imprimante 3D ou la découpe laser.

D’autre part, le FabLab répond également à des préoccupations au centre des réflexions de Transcultures, tels que la dimension participative des publics.
En ce sens, le Centre ayant développé une politique de médiation à travers des ateliers de création sonore et numérique souhaite profiter de la création du Fablab pour élargir sa palette d’ateliers créatifs.

ASBL Technocité

Technocité s’est positionné depuis 2004 dans les cursus massifs de formation continue dans le champ des industries créatives autour de l’image vidéo numérique, de l’image de synthèse, des technologies web, des réseaux sociaux. Nous formons près de 2500 personnes par an dans ces matières, publics demandeurs d’emploi, salarié, indépendants ou étudiants.

Dans ce cadre, les nouvelles possibilités liées aux FABLABS et plus largement au DIY (Do It Yourself) et DIWO (Do It With Others) rendent un large public ouvert à ces technologies et des pratiques.

Technocité souhaite s’associer à la dynamique en cours à Mons et développer des cursus de formation continue massifs autour de ces technologies et de ces nouvelles pratiques des industries créatives.

Avec le soutien de Google

Inauguré en 2010 sur le territoire de la commune de Saint-Ghislain, le data center de Google assume aujourd’hui pleinement son rôle d’acteur de la communauté locale grâce à son programme « Community outreach ». Celui-ci consiste à soutenir dans la région de Mons et en Province de Hainaut, divers projets liés à la réduction de la fracture numérique, à la sensibilisation des plus jeunes aux sciences et aux mathématiques, à la réduction des émissions de CO2 ou encore à la diffusion de la culture via Internet. Afin d’encourager la diffusion des sciences et de favoriser le goût pour la discipline auprès des plus jeunes, le data center a choisi de soutenir certains projets portés par l’Université de Mons, parmi lesquels le FabLab dont la mission entre pleinement en résonnance avec les objectifs de son programme.

Top